Charte

Suite à une première période d’activité 2013-2022, le Parc du Doubs sollicite le renouvellement du label « Parc d’importance nationale » pour la période 2023-2032 auprès de la Confédération.

2021_visuel_charte

Le Canton du Jura, en tant que canton pilote, a remis la Charte 2023-2032 du Parc du Doubs à la Confédération, le lundi 28 mars 2022, en vue de l’obtention du label « Parc d’importance nationale ». Véritable socle du Parc, la Charte définit la vision à dix ans et les objectifs stratégiques qui guideront les activités.

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) va désormais statuer sur cette demande et se prononcer définitivement au cours du 2ème semestre 2022 pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2023.

Entre fin novembre 2021 et début février 2022, seize communes ont plébiscité le Parc naturel régional du Doubs en votant leur (ré)adhésion à l’association pour la période allant de 2023 à 2032. Le territoire du Parc se voit ainsi redessiné pour les dix prochaines années avec l’adhésion de Soubey et de Muriaux et le départ des Planchettes. Avec la fusion des Breuleux et de La Chaux-des-Breuleux début 2023, le Parc du Doubs comptera donc un total de 15 communes.

Clos du Doubs, Saint-Brais, Lajoux, Les Genevez, Les Enfers, Montfaucon, Saignelégier, Les Breuleux, La Chaux des Breuleux, Le Noirmont, Les Bois, La Ferrière, Le Locle-Les Brenets et La Chaux-de-Fonds ont renouvelé, à de fortes majorités, leur adhésion au Parc du Doubs, alors que Soubey et Muriaux ont décidé de rejoindre l’aventure. La commune des Planchettes a, quant à elle, décidé de se retirer alors que Le Bémont n’a pas souhaité adhérer à l’association. Ce résultat globalement très positif offre une belle reconnaissance aux différents projets menés par le Parc et témoigne d’une confiance certaine en cet outil de développement régional. Le territoire du Parc passera de 293 à 312 km2, le nombre d’habitants augmentera de quelque 400 personnes.

Les documents clés

La Charte, socle du Parc

La Charte constitue le texte fondamental qui pose les grandes orientations de travail du Parc du Doubs. Une description du territoire est présentée de même que les enjeux du moment, la vision à dix ans ainsi que les principaux objectifs qui guideront les activités. Celles-ci sont mises en œuvre dans le cadre des conventions-programmes signées avec la Confédération et les cantons.

Evaluation de la Charte 2013-2022

Les réflexions sur les orientations futures du Parc du Doubs s’appuient notamment sur l’évaluation de la charte actuelle réalisée par l’Université de Berne. Ce document atteste que le Parc a pu remplir son mandat légal depuis l’obtention du label « Parc d’importance nationale » en 2013. Si tous les objectifs stratégiques fixés dans sa Charte 2013-2022 n’ont pas pu être entièrement atteints, le Parc a contribué à des avancées importantes dans les domaines de la biodiversité, du tourisme ainsi que de la sensibilisation aux patrimoines naturels et culturels de son territoire. Toute personne intéressée peut consulter le rapport complet de l’évaluation menée en 2020 ainsi que son guide de lecture.

Notoriété et acceptation du Parc du Doubs

Pour son travail de bachelor, un étudiant de la HEG-Arc s’est intéressé au taux de notoriété du Parc ainsi qu’à son degré d’acceptation sociale par la population locale. L’étude quantitative, basée sur un questionnaire adressé aux habitantes et habitants du Parc, a permis de distinguer plusieurs tendances. Les détails sont à lire dans le rapport final accompagné de ses annexes. Le résumé managérial permet, quant à lui, de consulter une version courte de l’étude et de ses résultats.

Website by moxi ltd.