Ermitage de Saint Ursanne

Un escalier de près de 200 marches conduit à l’ermitage, situé au-dessus de la cité. C’est là que le missionnaire saint Ursanne aurait vécu dans une grotte il y a plus de 1400 ans.

Selon la légende, un moine irlandais, saint Ursanne, a vécu vers la fin du VIe siècle dans une grotte surplombant le Doubs, afin de propager la foi chrétienne dans la région. Recherchant sa proximité, des pâtres et des chasseurs sont venus s’installer dans la région. C’est ainsi que la localité fondée en 619 après Jésus-Christ a pris le nom du moine.

Pour accéder à l’ermitage, il faut monter les quelque 200 marches de l’escalier de pierre situé au nord de la collégiale. Dans la grotte fermée se trouve une statue de l’ermite endormi ainsi que celle d’un jeune ours, qui faisait visiblement partie de la maisonnée. Deux monuments marquent l’emplacement de l’ermitage: une chapelle de style post-gothique reconstruite il y a environ 400 ans et une croix en pierre beaucoup plus récente. Depuis l’ermitage, un passage dans le rocher conduit à un joli panorama sur la vallée du Doubs.

Suggestions

  • Moulins souterrains

    Dans une grotte calcaire naturelle au Col-des-Roches, près du Locle (NE), le visiteur peut admirer les seuls moulins souterrains d’Europe.

    Plus
  • Une excursion au moyen-âge

    Situé sur la rive du Doubs, la vieille ville de Saint-Ursanne est parvenue à conserver jusqu’à nos jours son charme et son caractère médiéval.

    Plus
  • Portes historiques de la cité

    A Saint-Ursanne, les saints sont incontournables. L’accès au cœur de la cité passe en effet par l’une des trois portes historiques: Saint-Pierre, Saint-Paul ou Saint-Jean.

    Plus
by moxi